Que font les autorités pour les personnes qui sont affectées par le rayonnement des installations de téléphonie mobile ?

Les personnes dont la santé ou le bien-être sont affectés par le rayonnement non ionisant sont considérées comme électrosensibles. Jusqu’à présent, aucune méthode scientifique n’a démontré un lien entre les affections citées par les personnes concernées et ce rayonnement. La souffrance des personnes électrosensibles est cependant réelle, et il est communément admis que d’autres études sont nécessaires pour mieux comprendre les causes de ces affections.

Pour soutenir les personnes électrosensibles, l’OFEV est en train de mettre en place un service d’information et de conseil en collaboration avec un institut universitaire de médecine générale. Ce service devrait ouvrir dans le courant de l’année 2023.