Rechercher

Comment est-ce que l’exposition au rayonnement non ionisant est-elle relevée avec le monitoring ?

Depuis 2021, l’OFEV développe un programme visant à mesurer le rayonnement non ionisant auquel la population est exposée. Des mesures sont effectuées pour déterminer le rayonnement émis par différentes sources, comme les installations de téléphonie mobile et de radiodiffusion, les lignes à haute tension et les appareils ménagers. Les mesures sont réalisées dans différents types de lieux ; en extérieur, dans des bâtiments accueillant du public, dans les transports publics et dans des logements. Des spécialistes équipées d’appareils de mesure portatifs parcourent à pied des trajets définis au préalable, de sorte à relever les valeurs d’exposition.

Chaque année, un rapport rend compte des résultats des dernières mesures. Le premier rapport a été publié en juin 2022 et le second en septembre 2023.

Les deux rapports montrent que, dans les différents types de lieux, l’exposition au rayonnement est globalement modérée et inférieure aux valeurs limites d’immissions (Comment la population est-elle protégée du rayonnement des antennes de téléphonie mobile ?). Il faut noter que le monitoring ne mesure pas l’exposition du propre téléphone portable, qui représente la plus grande part de l’exposition individuelle (Quel rôle joue mon téléphone portable dans l’exposition totale au rayonnement non ionisant ?).

Mesures d’exposition aux rayonnements non ionisants
Rapport annuel 2022 – Consortium de projet SwissNIS

Mesures d’exposition aux rayonnements non ionisants
Rapport annuel 2021 – Consortium de projet SwissNIS