Que sait-on des effets du rayonnement des antennes de téléphonie mobile sur les animaux et les plantes ?

Pour l’instant, il n’a pas été démontré que le rayonnement de téléphonie mobile a un effet néfaste sur les animaux et les plantes. Plusieurs études ont analysé les effets potentiels sur les insectes. Il est reconnu au niveau international que les principales causes du déclin important des insectes sont la perte d’habitats naturels, les polluants, l’agriculture intensive et la pollution lumineuse. Sur mandat de l’OFEV, un groupe de chercheurs de l’Université de Neuchâtel et de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) a établi une vue d’ensemble des études concernant les effets du rayonnement non ionisant sur les insectes. Les résultats devraient être publiés en été 2022.